D1e l2achende b6ijenkast2

Bij-vriendelijk imkeren

 M1ortalité des2 abeilles3

Des nombreux apiculteurs, à la fois classiques ou naturels, font maintenant face à la perte de leurs colonies.

Habituellement, la raison invoquée est une infection par le Varroa


Cela peut être le cas dans les ruches qui n'ont pas été traitées ou qui ont été mal traitées.

La cause principale , à notre avis, est notre climat de plus en plus chaud. 

Ces derniers mois, il a été très chaud et dans de nombreux cas presque printanier. 

Cela garantit que la reine continue à pondre des œufs dans une ruche encore suffisamment chaude, environ 25 à 28 degrés Celsius.

Les larves doivent être nourries normalement et elles mangent beaucoup. 

Une larve a besoin de ceci pour devenier une jeune abeille:

0,100 gr de miel   0,025 g de pain d'abeille (pollen fermenté conservé dans les cellules abeille). 

De l'œuf à jeune abeille, le poids augmente 1500 fois et pour une abeille et d’ une reine même 3000 fois. 


Si la reine continue de pondre des œufs, des centaines de larves doivent être nourries et les abeilles vont rapidement manquer de provisions d'hiver car elles:


  • 1. Ils s'envolent  pour reconstituer l'approvisionnement en pollen, car les jeunes abeilles et les abeilles adultes ont besoin de pollen frais pour leurs protéines.
    Et ils veulent faire du pain d'abeille avec le reste du pollen car les larves d'abeilles ne digèrent pas le pollen frais.
    L'approvisionnement en pollen n'est plus très important, sauf si vous avez un champ avec, par exemple, de la moutarde jaune. 
  • 2. Les abeilles ont besoin de carburant (miel) pour voler, environ 0,40 ml par vol. En raison du fait qu'ils ne trouvent désormais pratiquement plus de nectar, ils sont obligés de tirer le miel du stock d'hiver. 
  • 3. Le nid de reproduction a besoin de chaleur et pour produire cette chaleur, les abeilles ont besoin d'énergie (miel). 
  • 4. Des qu’il fait 8 à 10 degrés Celsius, les abeilles s'envolent déjà à la recherche de nourriture et reviennent ensuite dans la ruche quand elles sont froides, ce qui fait refroidir la ruche et donc plus d'énergie (miel) est nécessaire pour chauffer la ruche. 
  • 5. De nombreuses abeilles ont trop froid lorsqu'elles quittent le nid et meurent en cours de route et la population s'affaiblit donc très rapidement. 


Si vous additionnez tout cela, vous pouvez voir que votre population diminue rapidement. 

Il y a peut-être encore assez de miel en stock pour passer l'hiver, mais pas assez d’abeilles pour tenir la ruche au chaud et nourrissent les larves et votre ruche meurt d'une mort silencieuse. 

Il peut également arriver que votre colonie ne s'affaiblisse pas et continue de croître, ce qui signifie que le stock est mangé et que les abeilles meurent de faim. 




Comment pouvez-vous éviter cela? 


  • 1. Tout d'abord, assurez-vous que vos abeilles sont traitées pour Varroa de la manière que vous préférez. Geert préfère les acariens prédateurs.
    En savoir plus sur les acariens prédateurs voir ici. Si le traitement est effectué correctement, vous excluez la possibilité que le décès soit causé par Varroa.
  • 2. Assurez-vous qu'il y a suffisamment de nourriture. Avec les apiculteurs traditionnels, l'approvisionnement en sucre ne sera pas un problème car les abeilles recevront du sirop de sucre après qu’on a retirer le miel.
    Le pain d'abeille et le pollen peuvent alors devenir un problème. 


Le sirop de sucre que les abeilles mangeraient maintenant ne sera plus épaissi, nous vous recommandons donc de compléter avec Candipolline Gold, par exemple. Candipolline Gold est une pâte qui n'a plus besoin d'être tellement épaissie.

 Avec les apiculteurs qui laissent les abeilles hiberner sur leur propre stock, il est certainement conseillé de proposer de la Candipolline Gold et éventuellement une pâte à sucre, même si vous pensez que les abeilles ont suffisamment de stock. Mieux vaut prévenir que guérir (perte). 


Si les abeilles ont suffisamment de nourriture, elles seront également moins susceptibles de s'envoler et de chercher de la nourriture, elles vont juste à l'extérieur pour déféquer. 


Comment isoler correctement les ruches: 

Ce qu'il ne faut pas faire, c'est emballer votre ruche, vous pouvez protéger les ruches du vent en plaçant un écran à l'arrière et sur le côté, à au moins 50 cm de la ruche. Ceci si vos abeilles ne sont pas dans un rucher. 


Le plus important est d'isoler sous le toit et cela avec un matériau absorbant l'humidité, l'idéal est des mattes en laine de bois, si vous n'en avez pas, utilisez de la paille, des vadrouilles, des copeaux de bois ou de la laine de mouton. Il est très important qu'il y ait un flux d'air au-dessus de l'isolant, afin que la ventilation puisse évaporer l'excès d'humidité.


Facebook

Design by Virtual Annuska © 2020

Algemene Voorwaarden |  Privacy beleid